fbpx

Prenzlauer Berg : les bonnes adresses

Prenzlauer Berg, le territoire des bobos de Berlin

Prenzlauer Berg est situé au nord de Berlin et est considéré comme l’illustration du processus de gentrification à Berlin. Le quartier a effectivement évolué extrêmement rapidement tout en conservant de nombreuses facettes. Les touristes qui ne voient pas tout de suite la beauté de Berlin tombent habituellement amoureux de Prenzlauer Berg parce que c’est le quartier le plus joli : rues pavées larges et lumineuses, hauts bâtiments colorés aux façades ornées, des arbres partout… Cette partie de la ville n’a pas été beaucoup bombardée et les bâtiments ont été restaurés comme ils l’étaient au XIXème siècle. La structure d’époque a été conservée : des bâtiments de cinq étages, avec deux appartements par palier et des commerces au rez-de-chaussée. L’immeuble s’ouvre sur une arrière-cour avec d’autres appartements plus petits (quatre par étage) pour la population moins aisée. Par conséquent, Prenzlauer Berg est plein de magnifiques cours. Après la Première Guerre mondiale, lorsque le marché de la construction a repris, la priorité a été donnée au social : c’est une nouvelle architecture avec des formes simples et fonctionnelles qui prend le dessus.

Mais aussi joli soit-il, Prenzlauer Berg a aussi son côté sombre. La gentrification est une conséquence tardive du processus de reconstruction après la guerre : le gouvernement de la RDA a préféré concentrer le développement de la ville autour de son centre. Ils ont construit là des appartements fonctionnels et modernes, où la plupart des familles a déménagé, quittant Prenzlauer Berg. Le quartier a perdu en popularité, mais pas pour tout le monde, et les artistes, les anarchistes ou les jeunes ont rapidement envahi ce quartier devenu fantôme.

Et puis, les jeunes familles aux revenus élevés sont revenues récemment pour construire ce qui est maintenant le meilleur exemple de mode de vie «bourgeois / bohème». Tout a été restauré et les prix ont augmenté, pour les appartements mais aussi dans les bars ou les magasins. Ce joli quartier est donc un endroit parfait pour un après-midi en famille, d’autant plus qu’il y a aussi des choses intéressantes à découvrir.

Au calme dans le Winsviertel

Votre itinéraire à travers Prenzlauer Berg dépend du moment de la semaine : est-ce le week-end ou non ? Si ce le cas, il faudra absolument inclure un arrêt au Mauer Park. Mais commençons tout d’abord par le Winsviertel, où vous pouvez démarrez sur la place Arnswalder. La belle et massive fontaine de la fertilité vous accueille, faite de pierre volcanique rose, bel exemple artistique de la République de Weimar. Marchez vers le sud à travers la Bötzowstrasse et arrêtez-vous chez Franz-Karl pour une bouchée sucrée venue d’Autriche. Continuez à marcher jusqu’à ce que vous atteigniez le Leize-Park. Nous avons parlé de la façon dont les Allemands sont très décontractés avec les cimetières dans un autre article et cet endroit en est un autre bon exemple. C’était auparavant une partie du cimetière St. Marien-St Nikola et la ville l’a transformée en 2011 en parc et aire de jeux pour enfants. Une vision étrange et belle pour un touriste : des enfants qui rient et courent autour de vieilles tombes ! Pour reprendre de l’énergie, retournez vers le nord via la Winsstrasse et ensuite sur la gauche, Marianburger strasse pour un expresso bien corsé au Café CK, puis un peu de shopping chez Soeur ou Wertvoll dans la même rue.

Energie dans le Kollwitzkiez

Entrez ensuite au coeur de l ‘habitat du bobo : le Kollwitzkiez. Traversez la Prenzlauer Allee et continuez sur Knaackstrasse jusqu’à ce que vous atteignez le pied du château d’eau. Bâtiment massif pour une histoire forte. C’est le plus ancien de Berlin, il a été construit en 1877 pour fournir de l’eau à la population d’ouvriers en pleine croissance. Il abrite aujourd’hui des appartements dont certains sont disponibles sur airbnb. C’est le symbole du quartier de Prenzlauer Berg, même si les murs du bâtiment ont caché l’un des premiers camps de concentration ouvert par les troupes SS.

Mais permettons-nous (temporairement) d’oublier ces souvenirs sombres et de nous remonter le moral avec tous les cafés et terrasses agréables sur la Kollwitzstrasse et sa jolie place. Un marché de producteurs locaux y a lieu chaque samedi, où vous pouvez acheter des produits super frais et savoureux. Les magasins Strandbad et Nordost92 offriront de belles possibilités de shopping écologique, après quoi vous pourrez vous détendre avec un fantastique Frühstück chez Anna Blum. Continuez vers le nord et traversez la Danziger Strasse, pour flâner dans les rues calmes autour de Helmholzplatz. Prenez un verre au Wohnzimmer, un bar organisé comme un appartement, salle de bains incluse. Ensuite, retournez vers le sud à travers la Pappelallee et à partir de 20h, sonnez à la porte discrète du Becketts Kopf pour une délicieux cocktail.

Mauer Park et Eberswalder Strasse

Marchez le long de Pappelallee vers la station de Ubahn Eberswalder Strasse. Vous avez atteint la zone animée de Prenzlauer Berg et le point de rencontre pour tous les jeunes qui sortent le soir à Prenzlauer Berg (oui, il y en a encore). Tournez à droite dans Eberswalder strasse (et arrêtez-vous chez Brigade Glücklich pour un petit shopping marrant) jusqu’à ce que vous arriviez à hauteur du Mauer Park.

La zone était auparavant une station de chemin de fer (d’où cette forme longitudinale) date de construction du mur, transformant l’espace des voies ferrées en couloir de la mort. C’est de là que le «Parc du Mur» tient son nom. Tout cet espace était donc divisé et c’est toujours le cas aujourd’hui. La partie Est est un parc appartenant à la ville tandis que le côté gauche est un terrain qui appartient encore à la compagnie ferroviaire nationale et où se déroule chaque dimanche un célèbre marché aux puces. Certains diraient que l’endroit a complètement perdu son authenticité et il a certainement changé au cours des années, mais il est encore très fréquenté et apprécié par les habitants. Dans la partie nord du parc, vous pouvez encore contempler un morceau de 30 mètres du Mur et profiter d’un barbecue, d’une bière ou d’une partie basketball. Pour les plus intrépides, montrez vos compétences de chanteur sur le gigantesque karaoké de Bearpit.

Lorsque vous avez fini avec tout cela, revenez à la civilisation à travers la Oderbergerstrasse et toutes ses façades colorées, prenez un autre café fort chez Bonanza Coffee Roasters et recommencez vos achats, d’abord chez Flagshipstore, plein de marques durables intéressantes, puis tout le long de la Kastanienallee, l’une des plus belles rues pour le shopping à Berlin. Mazooka, Fein und Ripp, Workaholic, Hallo Herz, Superconscious et bien d’autres opportunités. Vous pourrez alors prendre un verre bien mérité chez Nola’s, en profitant de la vue sur le parc Weinbergsweg ou un aperitivi au bar Milano. Vous êtes déjà à Mitte… avez-vous remarqué ?

BOUTIQUES MODE À PRENZLAUER BERG